Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Évènements passés - Archive

Séminaire Idemec

Séminaire Idemec

Vendredi 28 avril 2017
13:30-15:30, MMSH, Aix en Provence, salle 1

- Intervention de David Dupuis chercheur post-doctorant (Durham University/Laboratoire d’anthropologie sociale)
- Discutant Frédéric Saumade, Professeur d’Aix-Marseille Université, Idemec.

"La fabrique du surnaturel. Rencontres et relations surnaturelles dans un centre chamanique d’Amazonie péruvienne"

Le centre Takiwasi, situé en bordure de la ville de Tarapoto (Haute-Amazonie péruvienne), est une communauté thérapeutique fondée en 1992 par le médecin français Jacques Mabit. Takiwasi offre une infrastructure destinée à la résidence des patients toxicomanes et est constituée d’une équipe comprenant médecins, psychologues et guérisseurs indigènes et métis.
Chaque année, une clientèle internationale, le plus souvent à la recherche de thérapies alternatives, s’y rend afin de participer à des « séminaires » inspirés des pratiques du curanderismo péruvien. D’une durée de deux semaines, ce dispositif implique l’usage ritualisé de plantes émétiques, du breuvage psychotrope ayahuasca, des retraites dans la jungle, des conférences et des groupes de parole. La participation à ces pratiques conduit le plus souvent le sujet à se concevoir comme porteur d’éléments pathogènes, dont il cherche dès lors à être purifié. Alors que certains rapportent l’expérience de séquences de « possession » au cours des rituels d’ayahuasca, cette représentation de soi est accompagnée de l’idée d’être susceptible d’être influencé, attaqué et habité par des forces malveillantes habituellement invisibles. Nous proposons ici d’identifier, à partir de la description ethnographique du parcours rituel des participants, les ressorts de l’appropriation de ces motifs ainsi que ses implications, à la fois en termes de reconfiguration relationnelle et de modifications symboliques de l’identité. Bien que l’adhésion à ces motifs ne soit pas exempte de doute et d’ambivalence réflexive, l’expérience rituelle de la présence tangible d’entités surnaturelles conditionne alors des reconstructions narratives qui permettent aux individus d’éclairer l’origine du malheur, de la maladie et de l’infortune.

*Télécharger l’affiche

PDF - 382.3 ko