Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Actualités d’ailleurs

Séminaire "la fabrique de l’image dans les mondes arabe et musulman"

Jeudi 19 janvier 2017
9h30 - 13h30 - I2MP, MuCEM, Marseille

Troisième séance du séminaire "la fabrique de l’image dans les mondes arabe et musulman" (IREMAM MuCEM AMU) qui se tiendra

Alors que se tient au Mucem l’exposition "Après Babel, traduire !", la séance portera sur le thème de la traduction des images et des mots. Nous aurons le plaisir d’accueillir trois intervenants :
*Jean Dytar (auteur de bandes dessinées) qui nous présentera son travail sur les usages et réinvestissements des miniatures persanes dans son travail d’auteur de BD (voir notamment http://www.jeandytar.com/le-sourire-des-marionnettes/presentation/)
*Manuel Sartori (IEP d’Aix-en-Provence) sur les traductions arabes de Tintin.
*Yves Porter (Aix Marseille Université) qui discutera ces deux présentations

Programme des séances à venir :
- 9 février 2017. Héritages pharaoniques : dessiner l’histoire sur les murs
- 23 mars 2017. Paysage(s) et espace
- 6 avril 2017. Les images traversent le temps

Pour rappel, ci-dessous l’argumentaire général du séminaire

Argumentaire général du séminaire conjoint Mucem IREMAM AMU :
Après une première année consacrée aux questions méthodologiques dans les pratiques des images dans les SHS, les séances de cette deuxième année interrogent les images en tant que source afin d’explorer tant leurs fabrications que leur grammaire interne entendue comme la narration portée par l’image tant du point de vue du récit que des codes iconographiques.
Par image narrative, nous désignerons une image qui représente et rend perceptible le monde. Elle pourra être entendue dans ses déclinaisons multiples : album pour enfants, bande dessinée, peinture sur différents supports, etc. Les médias sont autant de producteurs d’images, passeurs et porteurs de l’histoire que le monde raconte de lui-même et à lui-même. Cette narration est alors réflexive : elle peut être étudiée comme un reflet des sociétés productrices et elle énonce leur réflexion sur le monde.
Au fil de cette deuxième année, le séminaire propose de croiser et faire se rencontrer des chercheurs et des « fabricants » d’images (peintres, illustrateurs de BD, photographes).
Contact : Kinda CHAIB, Chercheure post-doctorale MuCEM IREMAM
Pour en savoir plus