Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Évènements passés - Archive

Séminaire de l’IDEMEC

Séminaire de l'IDEMEC

Vendredi 10 février 2017
13:30 - 15 : 30 MMSH, Aix-en-Provence Salle 001

Intervenante : Azita Bathaie, Post-doctorante, Idemec, labexmed,

Féminités, Masculinités et conflits des normes de genre avec les populations chiites d’Afghanistan

Ses recherches portent depuis 2002 sur les migrations afghanes et le changement social. Durant ma thèse, elle a travaillé essentiellement avec des jeunes de 20-35 ans dans différents contextes migratoires en Iran, en Grèce et en France. A partir de l’étude des fratries, elle a montré l’importance des mobilités dans la construction de la personne et dans les transformations des relations de parenté et des relations de genre.
Dans la continuité, elle s’intéresse à l’analyse des reconfigurations familiales, des transformations des rapports de genre, et des nouvelles constructions des masculinités et des féminités, qui évoluent au cours du cycle de vie et avec les rythmes migratoires, à partir de pratiques de déplacement entre l’Iran, la capitale afghane et l’Europe. Mon entrée pour cette recherche passe par les populations chiites d’Afghanistan (composées de Hazâras, de Hératis, de Seyyed, de Bayât, ….) qui ont majoritairement migré en Iran pour des raisons de proximité religieuse et linguistique -et qui constituent la majorité des populations qui migrent aujourd’hui en Europe. Dans le contexte de la (re)construction du pays et dans les différents contextes migratoires en Europe, les afghans doivent composer avec des politiques du genre et des normes des relations de genre imposées par le haut : les représentants étrangers (ONG et consulats) se donnent notamment comme objectif de protéger la femme afghane et de la promouvoir, notamment dans la sphère du travail et du politique. C’est dans ce cadre que je m’intéresse à la subjectivité des acteurs : il s’agira d’étudier ce que les femmes et les hommes, soeurs et frères, épouses et époux, font des politiques du genre dans différents contextes migratoires et comment ils composent avec les politiques migratoires des pays de résidence. Dans le contexte afghan, la question est de saisir le remaniement constant des normes par les acteurs. Elle interroge les conflits de normes entre celles des Kaboulis, celles importées par les émigrés depuis leurs pays d’émigration, celles des migrants internes et enfin celles imposées par les représentants des pays européens. L’étude se focalisera sur les processus de remaniement constant des modes interprétatifs des relations, des positions et des statuts, en fonction des différentes expériences migratoires et des différents contextes sociaux.

- Azita Bathaïe, postdoctorante, Université Aix-Marseille, Idemec, LabexMed.