Partenaires

CNRS



Rechercher


Accueil > Séminaires - Colloques > Séminaire Critical Heritage Studies

Séminaire calendrier 2019-2020

Lundi du 14 octobre 2019 au 8 juin 2020, calendrier des séances ci-dessous
13 h à 16 h, salle A07_51, 54 bd Raspail 75006 Paris

Critical Heritage Studies. Épistémologies, réception et actualité (Europe, Asie, Monde)

Lien sur le site de l’EHESS
-Caroline Bodolec, chargée de recherche au CNRS ( CCJ-CECMC )
Cet enseignant est référent pour cette UE
-Cyril Isnart, chargé de recherche au CNRS, IDEMEC (UMR 7307 AMU-CNRS)
-Claudie Voisenat, ingénieure de recherche au ministère de la Culture IIAC-LAHIC

S’il s’agit de l’enseignement principal d’un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Après avoir dessiné le panorama des études critiques sur le patrimoine dans le domaine francophone et anglophone, en traitant soit de la diversité des traditions épistémologiques qui innervent ce champ de recherche, soit en explorant une grande partie des thématiques qui le façonnent aujourd’hui, le séminaire Critical heritage studies se donnera pour tâche de mettre en perspective une série d’actions et de programmes patrimoniaux dont les enjeux, les objets et les motivations résident dans un renversement des logiques sociales, culturelles et morales qui traversent les structures institutionnelles du patrimoine et les collectifs d’acteurs mobilisés autour des causes patrimoniales contemporaines.

Ces mouvements de renversement ne sont pas une nouveauté dans le champ des études du patrimoine et ils rencontrent parfois des résistances politiques et économiques tenaces, comme dans le cas de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Mais leur confrontation et leur proximité avec des enjeux sociaux, environnementaux et moraux majeurs leur donnent aujourd’hui un sens particulier. Décolonisation, théorie queer, matrimonialisation, muséologie sociale, déhiérarchisation, anthropocène impliquent en effet de nouveaux comportements de subversion et de transformation des rapports de classe, de genre, de race, comme de nouvelles modalités de nos rapports aux cultures et à l’environnement. La prise en compte massive et spectaculaire d’alternatives, d’altérations et de diversification des pratiques, des enjeux et des objets patrimoniaux, tant sur le plan des politiques culturelles que dans le champ de l’activisme revendicatif, ouvre des voies souvent nouvelles pour "faire patrimoine", pour "instituer la culture", pour "prendre soin".

Elle permet également de saisir les transformations cognitives et sociales que nos sociétés contemporaines vivent à travers les expériences collectives ou individuelles autour du patrimoine. En ouvrant des espaces de présentation de telles dynamiques de renversement, le séminaire sera également un lieu de débat des arguments et des ressorts théoriques qui sont mis ainsi en jeu dans le monde académique et en dehors de lui.

Thème de l’année : Alternatives patrimoniales

14 octobre 2019  : Séance de rentrée, présentation du programme, actualité de la recherche (Chantier de restauration de Notre Dame, Loto du patrimoine, Publications récentes, Congrès Critical Heritage Studies London 2020)

9 décembre 2019  : Déranger le genre du patrimoine

13 janvier 2020 (horaire et lieu fixés ultérieurement) : Journée d’étude « Patrimoine et opportunités » avec l’université de Cergy Pontoise

10 février 2020 : Patrimoine et anthropocène en Chine

9 mars 2020 (horaire et lieu fixés ultérieurement) : Journée d’étude « Dé-colonisation, anthropologie et muséologie sociale » avec l’Institut national du Patrimoine et l’Ecole du Louvre

11 mai 2020 : Migrations, mémoires et dignité dans les pratiques patrimoniales

8 juin 2020 : Critiquer le patrimoine aujourd’hui : exemples de la Russie et de la Tunisie

Les titres des interventions et le nom des intervenants seront mis à jour dès que possible

Mots-clés : Anthropologie culturelle, Anthropologie sociale, Circulations, Dynamiques sociales, Ethnologie, Mobilisation(s), Patrimoine, Savoir-faire,

Aires culturelles : Afrique, Amériques, Asie, Europe, Océanie,