Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Évènements passés - Archive

Séminaire pôle recherche-musée Idemec-Mucem

La collecte ethnographique dans les musées de sociétés

Séminaire pôle recherche-musée Idemec-Mucem

Vendredi 20 mai 2016

Attention horaire modifié

9h00 -12h30, MuCEM, Fort Saint Jean Salles de réunion et de conférences de l’I2MP



La collecte ethnographique dans les musées de sociétés

- Collecter et documenter la « nature » : quels enjeux pour les musées de sociétés ?

Cycle co-organisé par le pôle recherche-musée de l’Idemec et le MuCEM
2e séance


Le cycle 2015-2018 du séminaire « La collecte ethnographique dans les musées de société », propose d’interroger les dispositifs d’enquête et de collecte des musées et des chercheurs en Europe et sur le pourtour Méditerranéen.
Le projet de collecte ethnographique est en effet au cœur d’enjeux complexes qui interpellent la relation entre recherche et musée. L’entrée d’un objet au musée ne va pas de soi, elle dépend d’un processus scientifique et administratif parfois long et sinueux. L’histoire des musées d’ethnographie du XIXe siècle révèle par ailleurs la difficulté d’anticiper les usages à venir des collections constituées. En outre, de nouveaux enjeux, éthiques et politiques, amènent à penser aujourd’hui différemment la place des témoins et des images produites à l’occasion d’une collecte.

De l’identification de l’objet ethnographique à son entrée dans une collection muséale, il paraît ainsi nécessaire de reconsidérer le processus de collecte.

Chaque séance de ce séminaire bisannuel propose de croiser les regards d’un chercheur, d’un professionnel de musée et d’un doctorant sur les enjeux de la collecte muséographique.

Cette deuxième séance se consacre aux objets catégorisés comme « naturels » : végétaux, animaux ou minéraux, que les institutions patrimoniales de toutes sortes conservent aujourd’hui. S’ils ont été prélevés comme témoins de différents milieux ou comme documents de certains usages culturels, leurs traitements scientifiques et patrimoniaux démontrent la fragilité de la frontière entre nature et culture.

Quelles ont été les conditions de telles collectes ? Comment ont-elles été utilisées pour produire un savoir sur l’homme et comment leur traitement patrimonial y contribue-t-il ? En quoi les pratiques scientifiques et patrimoniales d’hier et d’aujourd’hui ont-elles contribué à entériner ou remettre en question la dichotomie nature/culture ? Quelle est la place de cette catégorie d’objets dans les enquêtes contemporaines et dans les institutions patrimoniales ?

En exposant des études de cas et des configurations institutionnelles particulières, les contributions de cette séance interrogeront les mises en culture des objets et des savoirs de la nature comme un processus social particulier dont les musées et les chercheurs peuvent aujourd’hui se saisir.


Programme de la 2 ème séance

9h : Accueil
9h15-10h : Julien Bondaz (anthropologue, MCF Université Lumière Lyon 2).
- Discutant : Bruno Vila
10h-10h45 : Bruno Vila (responsable des collections AMU, MCF Aix-Marseille Université).
- Discutant : Carole Brousse
10h45-11h15 : Pause
11h15-12h : Carole Brousse (doctorante IDEMEC – AMU).
- Discutant : Julien Bondaz
12h-12h30 : Débat collectif


Réservation : Entrée libre sur inscription

Plus de renseignements